Actualité

Restez connectés et informés de toutes nos actions

Fonçage et Forage dirigé : quelle technique est la plus adaptée à votre projet sans tranchée ?

Il existe plusieurs techniques de travaux permettant de traverser des obstacles sans avoir à réaliser de tranchée. Les 2 principales sont le fonçage et le forage dirigé. Quelles sont les différences et les conditions qui orientent le choix entre fonçage et forage dirigé ?

La technique du fonçage

Le fonçage consiste à pousser des conduites en acier dans le sol qui seront assemblées entre elles à l’aide d’un rail de guidage au fur et à mesure qu’elles progressent.
On extrait ensuite les déblais, à l’aide d’une hydrocureuse, en laissant un bouchon ou une vis sans fin à l’avant de la gaine.

La technique de fonçage nécessite donc plusieurs étapes de travail :

  1. On réalise un puits d’entrée et un puits de sortie
  2. Une machine dite « à attaque ponctuelle » creuse le sol. Les têtes de ces machines peuvent être équipées de pics ou de crayons cylindriques à pointe conique.
  3. On pousse ensuite le tuyau ou la canalisation par le puits d’entrée
  4. On extrait les déblais par le puits de sortie

Ainsi, le matériel nécessaire au fonçage est composé de :

  • Une couronne de poussée
  • Un guide tube
  • Une centrale hydraulique
  • Une machine à injection
  • Un laser en fonçage horizontal hydraulique
  • Une station intermédiaire en fonçage horizontal hydraulique
  • Une hydrocureuse

La technique du forage dirigé

A la différence du fonçage où la machine est installée dans une fosse et réalise un tir droit, la foreuse elle, est positionnée sur le terrain naturel afin d’effectuer son tir.

Le forage dirigé consiste à poser des réseaux sans tranchée en 3 phases :

  1. Un tir pilote est poussé dans le sol avec une grande précision grâce à sa tête dirigée
  2. Une série d’alésages successifs est effectuée, permettant d’adapter le diamètre du forage et d’en extraire les déblais
  3. La canalisation est accrochée et tirée du puits de sortie vers le puits d’entrée

Le forage dirigé permet de poser des canalisations souples (PEHD), dans certains cas des canalisations en acier avec un rayon de courbure adapté, sous fleuves, rivières, routes, autoroutes ou voies SNCF.

Quand utiliser les techniques de fonçage ou de forage dirigé ?

La longueur de pose d’une conduite et son diamètre sont différents d’une technique à l’autre :

  • Le fonçage permet la pose d’une conduite n’excédant pas les 60 à 80 mètres, pour des diamètres allant jusqu’au 1200
  • Le forage dirigé permet quant à lui une longueur de pose allant de 30 à 500 mètres (voir plus dans certains cas), jusqu’à un diamètre 800.

Les conditions naturelles du terrain et de l’environnement du chantier peuvent également définir le choix de la technique.

Le fonçage est utilisé quand la conduite à poser est :

  • un acier
  • en présence d’un terrain peut homogène (Galets)
  • en gravitaire

Le forage dirigé est utilisé quand la conduite à poser est :

  • en PEHD
  • un terrain favorable ou rocheux